Congrès Gravelines 2016
Rechercher sur le Site
Espace Militants

Rechercher sur le Site
Rentrée 2014 : Les revendications demeurent et doivent être satisfaites !
Publié; le 2 septembre 2014 | la FNEC-FP FO

La rentrée 2014 intervient dans un contexte particulier : celui d’un remaniement ministériel et d’un changement de ministre de l’Education nationale, mais aussi et surtout celui de la mise en œuvre des mesures issues du Pacte dit de Responsabilité qui sabre tous les budgets.

Elles ne sont que la déclinaison des mesures d’austérité et visent à une remise en cause des garanties collectives qui nous protègent.

Da la même manière, les déclarations polémiques du nouveau gouvernement vont dans le sens opposé aux attentes des personnels tant sur les 35H que sur les parcours et les carrières.

Pour les personnels administratifs, les conditions de cette rentrée sont encore plus difficiles que les années précédentes : manque de personnels, manque de moyens, manque de reconnaissance, rémunérations en berne.

Pour le SPASEEN-FO, si les ministres changent, les revendications demeurent. Elles sont légitimes et doivent être entendues.

Tant qu’elles demeurent, elles seront portées par les représentants FO.

Postes – Conditions de travail

FO rappelle qu’aucun poste administratif n’a été créé en 2014 dans notre ministère, alors que les besoins sont réels dans les services, alors que les EPLE sont asphyxiés, alors que les missions se sont complexifiées, multipliées, dégradant nos conditions de travail.

FO rappelle que près de 10 000 postes d’administratifs ont été supprimés ces 10 dernières années.

Carrières - Rémunérations

- Gel du point d’indice annoncé jusqu’en 2017 !

- Déclarations de la ministre de la Fonction publique qui vont dans le sens de plus de mérite et de moins de garanties statutaires. Reprenant les conclusions du rapport Pêcheur, Marylise Lebranchu propose notamment de revoir les mécanismes d’avancement à l’ancienneté “pour mieux reconnaître les mérites des agents”.

C’est inacceptable !

Pour le SPASEEN-FO, attaché à une Fonction publique de carrière, les missions des agents, ne correspondent plus aujourd’hui au grade auquel ils ont été recrutés.

La seule réponse envisageable est la revalorisation immédiate du point d’indice, commun à tous les agents, titulaires et contractuels.

Le SPASEEN-FO revendique un plan massif de requalification des postes et une revalorisation générale de toute la grille indiciaire.

Rythmes Scolaires

La mise en place de la réforme a viré au cauchemar pour les personnels des DSDEN et des secrétariats de circonscription au cours des derniers mois. Tant la rentrée que le reste de l’année seront tendus.

Le SPASEEN-FO, avec sa fédération, la FNECFP-FO, demande l’abrogation de cette réforme.

Plus que jamais, FO réaffirme ses revendications :

- L’arrêt du gel des rémunérations.

- L’augmentation immédiate de 8% de la valeur du point d’indice et 50 points supplémentaires pour tous.

- La revalorisation des grilles indiciaires pour les catégories A, B et C et l’augmentation du minimum de rémunération à 120% du SMIC.

- L’accès au coefficient 8 pour tous les régimes indemnitaires et la suppression de toutes les formes de modulation.

- L’abandon de toute forme d’individualisation de carrière.

- La création de tous les postes statutaires nécessaires.

- Le réemploi de tous les personnels précaires et un vrai plan de titularisation des agents non-titulaires sur emploi statutaire.

- Le maintien des acquis en matière d’horaires et de congés.

Réforme territoriale

Enclenchée avant l’été, la réforme territoriale pose plus de questions et d’inquiétudes qu’elles n’apportent de réponses, tant au niveau de l’organisation administrative des services de l’Etat que du devenir et des statuts des personnels.

Les mutualisations et réorganisations engagées les années précédentes ont déjà fragilisé et désorganisé les services, favorisé les suppressions de postes, désorienté les personnels et dégradé leurs conditions de travail.

Cette réforme remet en cause la République Une et Indivisible et l’Ecole républicaine.

C’est pourquoi, le SPASEEN-FO rejette tout acte de décentralisation supplémentaire qui aurait pour objectif de faire disparaître les départements ou diminuer le nombre de régions avec toutes les conséquences désastreuses en termes d’abandon des missions, de présence du service public et de statut des personnels.

Nos statuts sont nos droits,

Avec FO, je les défends !

Adhérer est un droit. C’est le droit de chaque salarié. Adhérer à FORCE OUVRIERE, c’est adhérer à l’indépendance syndicale.

Vous syndiquer au SPASEEN-FO, c’est défendre votre emploi, vos missions, votre statut et vos acquis sociaux ; c’est vous défendre et défendre votre carrière.

Vous syndiquer au SPASEEN-FO, c’est vous organiser collectivement pour donner un coup d’arrêt à la politique de démantèlement de la Fonction publique et aux gestions individualisées des carrières et rémunérations.

Adhérer à FO, c’est adhérer à la 1e force syndicale dans la Fonction publique d’Etat. Au cours des derniers scrutins d’octobre 2011, les personnels se sont reconnus dans les valeurs que porte Force Ouvrière et lui ont exprimé leur confiance.

Vous syndiquer au SPASEEN-FO, c’est adhérer à un syndicat force de revendications !

cale
Documents Liés

Rentrée 2014 SPASEEN FO
2/09/2014 - PDF - 131.7 ko
SPIP 3.0.16 [21266] habillé par la FNEC-FP FO  |  Mentions Légales