Congrès Gravelines 2016
Rechercher sur le Site
Espace Militants

Rechercher sur le Site
Elections professionnelles dans l’Education nationale : progression confirmée !
Publié; le 9 décembre 2014 | la FNEC-FP FO

L’outil permanent pour la défense des revendications individuelles et collectives des salariés, c’est le syndicat.

Les résultats des élections professionnelles au CT ministériel (13,58% soit une progression de 3,5 points) sont confirmés par le dépouillement de toutes les CAP nationales et locales. Les listes de la FNEC FP-FO et de ses syndicats nationaux et départementaux sont partout en progression dans les mêmes proportions, avec des gains de sièges importants. Les résultats sont également en progrès dans l’enseignement privé, au CNED et au CNDP.

FO gagne 18 sièges dans les CTA, 35 dans les CTSD.

A tous les niveaux les instances de la fédération et de ses syndicats analysent les résultats et en tirent les conséquences en termes de renforcement et développement de l’organisation.

Dans de nombreux départements, de nouvelles implantations Force Ouvrière, de nouveaux syndicats locaux peuvent être constitués dans les semaines qui viennent.

Les assemblées de reprise de cartes qui vont se tenir dans les prochaines semaines auront à leur ordre du jour la préparation du congrès confédéral de février prochain et la poursuite de la mobilisation interprofessionnelle engagée contre la politique de rigueur et d’austérité, contre le pacte de responsabilité. Elles discuteront d’un plan de syndicalisation audacieux : le succès aux élections professionnelles ne serait qu’un succès électoral éphémère s’il ne se traduit pas par un renforcement immédiat de l’organisation syndicale en termes d’adhésions, de cartes et de timbres. L’outil permanent pour la défense des revendications individuelles et collectives des salariés, c’est le syndicat. Sa représentation électorale n’en est qu’une expression, souvent aléatoire.

La FNEC FP-FO appelle tous ses syndicats et sections dans l’Enseignement, la Culture, la Formation professionnelle, à préparer avec les Unions Départementales, le rassemblement national du 16 décembre prochain, place Vauban à Paris.
Ce sera la première étape de la mobilisation interprofessionnelle préparant la mobilisation d’ensemble avec grève et manifestation nationale pour bloquer la politique de rigueur et d’austérité qui saccage les salaires, la protection sociale, les services publics, le code du travail et les statuts.

Le 17 décembre, la FNEC FP-FO appelle à un rassemblement au ministère et organise des délégations dans tous les rectorats contre la refondation de la carte de l’éducation prioritaire, qui se traduirait par des diminutions de moyens pour des centaines d’établissements et d’écoles et des pertes d’indemnité donc de salaire pour des milliers de personnels. Un préavis de grève national est déposé.
La FNEC FP-FO s’est adressée à toutes les fédérations pour leur proposer l’action commune sur ce dossier. De même, elle s’est adressée à toutes les fédérations pour qu’elles se réunissent à nouveau afin de poursuivre les initiatives pour l’abandon de la réforme des rythmes scolaires.

Montreuil, le 9 décembre 2014

cale
Documents Liés

Elections communiqué du 9 décembre 2014
9/12/2014 - PDF - 294.5 ko
SPIP 3.0.16 [21266] habillé par la FNEC-FP FO  |  Mentions Légales