Congrès Gravelines 2016
Rechercher sur le Site
Espace Militants

Rechercher sur le Site
La casse continue et s’accélère à Jeunesse et Sports Casse des établissements ! Casse du service public ! Casse des personnels !
Publié; le 12 novembre 2013 | la FNEC-FP FO

Alors même que la Ministre affirme devant l’Assemblée nationale que « les écoles nationales demeureront des écoles nationales », les directeurs ou directrices d’établissements annoncent aux personnels de nouvelles suppressions de postes :

- A l’ENVSN moins 6 profs,

- A l’ENSM moins 3.

A l’Ecole Nationale de Voile à St Pierre Quiberon (56), les 70 personnels sont sous le choc.
Réunis lundi matin en réunion de rentrée, ils ont appris que ce sont au moins 6 postes de professeurs qui sont ciblés, et que les premiers à partir seront les 4 professeurs détachés de l’Education nationale.

C’est concrètement pour eux un retour sur leur poste d’origine, c’est-à-dire à La Réunion, Paris, Marseille, à 40, 48, 52 et 55 ans et après plus de 15 années au service des usagers de cette école.

Au-delà de l’impact professionnel et personnel, cette décision est injustifiable et injustifiée puisque le plafond d’emploi de cet opérateur du Ministère des Sports n’est même pas atteint (70,5/72 ETP) ! C’est d’autant plus incompréhensible que dans le même temps la direction fait le choix de renforcer les effectifs en embauchant de nouveaux CDD.

C’est un comble que les premiers partis soient 4 professeurs de l’Education nationale, au moment où la Ministre des Sports annonce son implication plus forte dans les missions socio-éducatives par le biais du Sport et une transformation des CREPS en Etablissements Publics Locaux d’Enseignement dans le cadre de la future loi de décentralisation.

Postes après postes l’école peut être doucement démantelée, l’échéance du 31 décembre 2014 étant déjà posée par la direction pour un changement de statut ou une fermeture.

Plus que de l’incompréhension, c’est aujourd’hui de la colère que ressentent tous les personnels de cet établissement public, colère qui vient grossir et rejoindre celle des travailleurs du privé engagés dans la lutte ces derniers jours en Bretagne.

La jeunesse doit pouvoir garder ses droits d’accès aux formations sportives de haut niveau ou aux diplômes d’État dans ces instituts publics que sont les établissements du Ministère des Sports.

Dans l’unité, FO-CGT-FSU viennent de déposer un préavis de grève pour le mercredi 13 Novembre. Les personnels décideront en AG ce jour là, de l’action qu’ils engagent pour n’accepter aucune suppression de poste, aucune fin de détachement, aucune mobilité forcée ni aujourd’hui, ni demain !

cale
Documents Liés

Communiqué du cartel FO jeunesse et sports
12/11/2013 - PDF - 35.5 ko
SPIP 3.0.16 [21266] habillé par la FNEC-FP FO  |  Mentions Légales